The FOLLOWING

Publié le 5 Mai 2013

The FOLLOWING

Alors, comment réellement vous donner envie de suivre "The Following" sans trop vous en dévoiler.......la tâche n'est pas simple!

De quoi ça parle?

Un serial killer, Joe Caroll, ancien professeur de littérature, a réussi à utiliser les réseaux informatiques et sociaux pour créer une secte de tueurs en série dispersés aux quatre coins des USA tous reliés les uns aux autres et dans un seul but: faire évader Joe Caroll de prison et prendre le contrôle de la secte. Les followers de Caroll se réveleront sans scrupules (meurtres brutaux, kidnapping, tortures, suicides, mutilations etc)

Mais c'est sans compter sur Ryan Hardy qui a fait emprisonner Joe il y a des années mais qui se voit contraint de reprendre du service lors de l'évasion de celui-ci. Il sera impliqué aussi bien avec le FBI que personnellement, les followers de Caroll n’hésitant pas à s'en prendre à son entourage proche.

C 'est par Qui et avec Qui?

Kevin Williamson abandonne enfin ses teen series pour s'attaquer à quelque chose de plus adulte, de plus féroce et de beaucoup plus sombre tout en conservant ses ingrédients de base (suspense, hémoglobines etc...). Cöté cinéma, en tant que scénariste, c 'est à lui qu on doit la vague de films d'horreur des années 90 tels que "Souviens toi l'été dernier", "Halloween 20 ans après" mais surtout la très culte quadrilogie SCREAM. Côté série, après avoir lancée le succès "Dawson" en 97, il revient en force il y a 4 ans sur la CW avec "The Vampire Diaries", hit n°1 de la chaîne dont le spin off "The Originals" arrivera dès septembre prochain.

Kevin Bacon (Hollow man, Hypnose etc...) avec plus de 25 ans de carrière au cinéma, se tourne enfin vers le petit écran. Il endosse le rôle de Ryan Hardy et amène à son personnage des fêlures que le physique particulier de Bacon exprime à souhaits.

James Purefoy ( Rome ) incarne le machiavélique Joe Caroll, dont le style très anglais de son jeu appuie son esprit tordu.

Autour de ces deux personnages principaux gravitent de nombreux seconds rôles qui se révéleront pourtant aussi indispensables à la série et dont on voudra connaitre le destin.

Et on en pense QUOI?

Les 5 premières minutes du pilot donnent le ton de la série puisque cela commence avec un massacre assez sanglant, des faux semblants, et des surprises (pauvre maggie "taken" Grace). Ainsi, à l'issue de ce pilot de 2h, on en veux encore plus et on attend le prochain épisode avec impatience qui se révelera très en dessous des attentes. La sauce ayant pris trop vite, les 4 épisodes suivant le pilot ne sont que faux semblants, longueurs et fausses pistes qui à force seront assez lassantes pour le spectateur.

Heureusement, à partir de l'épisode 7, même si des longueurs subsistent, la tension est à son comble (kidnapping de l enfant et de l'ex femme de Joe...) , le pire arrive ou en vient à avoir de la compassion pour certains "méchants" et à vouloir absolument rentré dans l'écran pour en tuer d'autres tellement ils sont malsains! Le climax des deux derniers épisodes de la saison est au plus haut, avec la confrontation au sommet entre Hardy et Caroll, attention un personnage principal fera ses adieux dès le début du dernier épisodes. Le seul hic, c'est de savoir combien de temps la série pourra durer à nous faire tourner en rond, nous emmener sur des fausses pistes, nous réserver des vrai/faux twists et surtout faire passer le FBI pour des attardés puisqu'ils arrivent toujours 5 minutes trop tard...Néanmoins , les 3 dernières minutes du final répondent à pas mal de nos attentes pour une saison 2.

En seulement 15 épisodes, "The FOLLOWING" arrivera à nous captiver suffisamment pour réclamer une suite, et il y en aura une! En effet, le show qui a démarré avec plus de 10 millions de tlsp pour son pilot aura réussi à captiver en moyenne 8 millions tout au long de la saison avec un taux de 2.6 sur les 18/49 ans (soit la meilleure performance pour un drama de la fox cette saison hormis Glee).

Pourtant, est ce que le public répondra présent pour la saison 2 qui ne sera pas présentée avant janvier 2014? Rien n'est moins sur, il y au jour d'aujourd'hui, plus d'offres que de demandes dans le monde des séries, et on le sait que depuis 3 ans l'age d'or des séries est fini.

The FOLLOWING

Rédigé par Malbec Fabien

Publié dans #Focus

Commenter cet article