Scandal, le nouveau guilty pleasure d'ABC

Publié le 11 Mai 2013

Cet article est reposté depuis serialserie.over-blog.com.

Scandal, le nouveau guilty pleasure d'ABC

Actuellement en cours de diffusion de la saison 1 sur Canal+, la série crée par Shonda Rhimes (Grey's Anatomy, Private Practice) achèvera sa seconde saison Jeudi prochain sur ABC.

Et ce jeudi 9 Mai , Scandal enregistre sa meilleure audience historique (8.9 millions) et surtout un taux impressionnant sur les 18/49 ans de 3.2% mais surtout elle surpasse sa predecesseur sur la case diffusée à 21H Grey's Anatomy (8.6 m / 2.7%).

Scandal est la seule série d'ABC à progresser cette saison et de façon exponentielle puisqu'elle réunissait l 'année derniere environ 7 millions d'américains (ce qui en soit est important pour une série diffusée à 22h) et cette année, elle réunit en moyenne 8 millions.

De quoi ça parle?

La vie professionnelle et personnelle d'une experte en relations publiques, Olivia Pope, particulièrement réputée pour sa gestion des crises, et de son staff, composé d'avocats débutants et confirmés, d'un expert en litige, d'un hacker et d'une détective.

Mais surtout chaque protagonistes à sa propre histoire. Olivia entretient une liaison adultérine épisodique avec le président des Etats Unis dont elle était la conseillère lors de sa campagne électorale. Quinn n'est pas celle qu'elle prétend être et a été sauvée par Olivia et Huck d'une sombre manipulation politique... Huck, expert en informatique et au passé trouble se révèle le meilleur soutien d'Olivia à qui il doit beaucoup...

Bref, vous l'aurez compris, ne loupez aucun épisode, car chaque épisode rapporte son lot de révélations sur les personnages mais amène aussi de nouvelles pistes, de nouvelles affaires, de nouvelles manipulations.

Alors pourquoi ça fonctionne?

L'écriture de Shonda Rhimes bat son plein pour ce show puisque chaque épisode possède une intrigue à lui seul mais n'en oublie pas le fil rouge. En effet, chaque épisode construit une mythologie qui s'étoffe un peu plus à chaque fois. Chaque personnage à sa propre histoire, la série ne se concentre pas que sur le personnage d'Olivia Pope, mais explore toutes ses facettes au travers de ses collègues.

Pourquoi on aime?

Tout les ingrédients sont réuni pour devenir un Scan-addict! Manipulations, sexe et trahisons sont au coeur de ce show, rien de nouveau me direz vous mais lorsque cela concerne les gens les plus affluents de la planète, on ne joue pas dans la même cour que les autres séries ( Desperate, Revenge etc...) De la liaison adultérine du President des USA, en passant par des crimes arrangeants pour le gouvernement (dont le président sera rapidement la cible), aux tricheries, mensonges (La première Dame des USA est épatante et machiavélique à souhait) et autres manoeuvres.

De plus, on s'attache rapidement aux personnages secondaires de la série (Quinn et Huck en tête) , le seul bémol viendrait peut être de l'héroine dont les tergiversations dans sa relation avec le président deviennent lassantes après deux saisons. Et surtout comment une leader comme elle dans sa gestion de conflits devient aussi quelconque quand il est question de sa vie privée....

Scandal, le nouveau guilty pleasure d'ABC

Rédigé par Malbec Fabien

Publié dans #focus

Commenter cet article